Tables de conversation en français

21 octobre 2020

Tables de conversation à distance en français (Covid-19) Pratiquer le français et maintenir le lien

Le C.A.I. vous propose de participer à des tables de conversation virtuelles.

L’objectif est de permettre à des adultes non-francophones résidents en Belgique de s’exprimer en français en cette période où l’accès aux formations peut être plus difficile et à des adultes francophones de rompre l’isolement.

Une table de conversation virtuelle, c’est quoi ?

Un rendez-vous est fixé librement entre deux personnes (un francophone et un non-francophone) pour parler pendant 30 minutes via internet ou/et téléphone.

Comment ça marche ?

Vous êtes francophone et vous souhaitez soutenir l’apprentissage du français d’une personne allophone via la participation à une table de conversation virtuelle.
> Envoyez un mail à Ghislaine De Block : ghislaine@cainamur.be

  1. avec votre prénom et votre numéro de téléphone ainsi que les outils dont vous disposez pour réaliser la conversation virtuelle ou téléphonique : accès à internet et vos applications préférées (Zoom, What’s app, etc.) ;
  2. pouvez-vous préciser si vous disposez d’un abonnement avec appel téléphonique illimité. En effet, plusieurs allophones ne disposent pas d’accès à internet et ne peuvent supporter le coût d’un appel de longue durée.
  3. Vous recevrez en réponse le prénom d’une personne et les modalités pour prendre contact avec elle. A partir de là, c’est vous qui établissez le contact par message pour fixer l’heure du rendez-vous virtuel. N’hésitez pas à écrire des phrases courtes en français (Google translate fera le reste).
    Vous apprenez le français, vous n’êtes plus débutant et vous souhaitez pratiquer l’expression orale, vous habitez en province de Namur en priorité ou en Belgique.
    > Envoyez un mail à Ghislaine De Block : ghislaine@cainamur.be
  4. avec votre prénom et votre numéro de téléphone ainsi que les outils dont vous disposez pour réaliser la conversation virtuelle ou téléphonique : accès à internet et vos applications préférées (Zoom, What’s app, etc.).
  5. Vous serez contacté par Ghislaine pour vous donner le nom de la personne francophone qui prendra contact avec vous pour organiser cette table de conversation.

F.A.Q.

La prise de rendez-vous ne fonctionne pas ou vous avez changé d’avis ?
- Prévenez votre duo et écrivez à ghislaine@cainamur.be.

A quelle fréquence la table de conversation doit-elle se réunir ?
C’est votre duo qui choisit, l’idéal serait deux fois par semaine.

Puis-je participer à plusieurs tables de conversation ?
Oui, cela dépend de vos disponibilités. Si vous voulez être mis en contact avec une deuxième personne écrivez à ghislaine@cainamur.be.

Si je participe à cette table de conversation, quels sont mes engagements ?

  1. Je garantis que je suis majeur
  2. Je m’engage à ne pas diffuser le numéro de téléphone qui m’est transmis.
  3. Je m’engage à respecter la vie privée de la personne avec qui je suis mise en contact.

Quelles sont les garanties prises par le C.A.I. pour garantir le respect de la vie privée des participants ?
Ce projet est une initiative spontanée de mise en lien entre des personnes isolées. Le C.A.I. profite de sa visibilité pour diffuser cette initiative et permettre à des personnes intéressées de se manifester.
Le C.A.I. garantit qu’il n’utilisera pas les numéros de téléphone à d’autres fins que celles explicitées dans ce message.
Le C.A.I. n’est pas responsables des contenus des échanges qui adviendront suite à la mise en contact.

Comment mener une table de conversation ?

  1. choisissez une thématique ensemble et parlez-en pendant 15 minutes. Exemples : l’actualité, la cuisine belge et du pays d’origine, les coutumes, les routines durant le confinement, son métier, etc. ;
  2. pour le locuteur francophone, veillez à laisser la personne s’exprimer un maximum, retenez mentalement les difficultés récurrentes. Après les 15 minutes d’échanges, expliquez de façon la plus simple possible ce qui a posé problème pour la communication. Partez de vos observations, il n’est pas attendu que vous donniez un cours de français ou de grammaire ;
  3. veillez à ne pas corriger chaque "erreur" mais bien à donner des pistes pour fluidifier l’échange ;
  4. restez positif et encourageant ;
  5. les 5 dernières minutes visent à se fixer un nouveau rendez-vous si les deux personnes le souhaitent.