La situation des demandeurs d’asile vous touche ?
Vous aimez transmettre vos expériences et compétences ?
Vous avez envie d’agir ?

Le mentorat, une expérience humaine riche de sens !

Participer à un projet de société

Partager ses expériences
Être connecté à un réseau de mentors
Relations humaines et interculturelles

Net2Work-Asile est un dispositif de mentorat en entreprise mettant en lien un demandeur d’asile (=Mentee) avec un travailleur expérimenté et volontaire (=Mentor) qui va l’accompagner dans sa réflexion professionnelle. Le mentorat permet au Mentee d’acquérir plus de connaissances sur un métier, de comprendre les codes et spécificités du secteur recherché et de se connecter à un réseau professionnel. Conjointement, il permet au Mentor de rencontrer, de partager son expérience et de s’impliquer dans un projet sociétal qui favorise l’émergence d’une société interculturelle.

Ce projet permet avant tout au Mentee de découvrir les réalités et les subtilités du travail en Belgique tout en entamant une réflexion professionnelle avec le soutien du Mentor.

201905 logo N2WAsile V1

En Belgique, l’origine des personnes est un facteur qui détermine encore les inégalités sur le marché du travail. Comme nous le révèle le Monitoring socio-économique de 2017 (Marché de l’Emploi et Origine) : « Le taux d’emploi s’élevait en 2014 à 73 % pour les personnes d’origine belge contre 42,5 % pour les personnes issues d’Afrique sub-saharienne, 42,2 % pour celles provenant d’un pays européen hors UE, 44,3 % pour celles originaires du Maghreb et 46,0 % pour celles issues de pays candidats à l’UE (principalement la Turquie). »

Par leur parcours, leur statut et le manque de réseau social et professionnel, les demandeurs d’asile sont particulièrement touchés par la difficulté à intégrer le marché du travail en Belgique.

Le monitoring socio-économique explique aussi qu’il y existe un phénomène d’ethnostratification, qui implique que l’origine peut déterminer dans quelle niche du marché de l’emploi on se retrouve. Ainsi les personnes d’origine étrangère sont surreprésentées dans certains secteurs - notamment les moins bien payées et les plus précaires. Dans notre économie, les compétences de chacun ne sont pas exploitées de manière optimale. Les inégalités persistent même quand les personnes d’origine étrangère ont un niveau élevé d’éducation.

La diversité, une plus-value pour les entreprises :

Il est prouvé que les entreprises et les organisations diversifiées ont de meilleures prestations, notamment parce qu’elles sont plus représentatives de la société, plus innovantes et plus créatives. Les travailleurs de ces structures s’estiment plus satisfaits et plus efficaces. De plus, les consommateurs privilégient les entreprises qui mettent en valeur et qui représentent cette diversité. Enfin, les équipes hétérogènes permettent de toucher de nouveaux marchés internationaux et s’adaptent mieux à la flexibilité économique.

Vous avez envie de tenter l’expérience ?

Contact : Philippe Avenel, 081 73 71 76 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Facebook : https://www.facebook.com/net2worknamur/

Avec le soutien de Fedasil

Le Mentorat au C.A.I.

Le mentorat met en relation un Mentee ayant des connaissances à acquérir avec un Mentor volontaire et expérimenté.

Le C.A.I. gère actuellement 3 projets de mentorat :

logo net2work carré  201905 logo N2WAsile V1 persos MIN
 Net2Work Net2Work - Asile  Mentorat Interculturel Namurois (MIN)

- Mentee : Personne étrangère
- Mentor : personne volontaire qui travaille

> But : travailler l’insertion socio-professionnelle du Mentee, ouverture à un réseau, accompagnement technique concernant la recherche d’emploi, découverte des codes du secteur d’activité, …

Rencontre sur le lieu de travail du Mentor

Durée : maximum 6 mois

- Mentee : personne demandeuse de protection internationale
- Mentor : personne volontaire qui travaille

> But : découvrir le monde du travail en Belgique, travailler les codes culturels, préparer à l’intégration, ouverture à un réseau, créer du lien social, entamer une réflexion professionnelle, …

Rencontre sur le lieu de travail du Mentor

Durée : maximum 6 mois

- Mentee : personne étrangère
- Mentor : personne volontaire qui ne travaille plus

> But : accompagner le Mentee dans différentes démarches, pratiquer le français, déconstruire les codes culturels, créer du lien social, ouverture à un réseau, …

Lieu de rencontre décidé en Duo

Durée : entre 6 mois et 1 an

 

visu2 SI transmigrantsDepuis plusieurs mois, des migrants sont de passage sur nos communes. Ceux-ci arrivent pour tenter leur chance plus loin, au-delà de nos frontières. En l’absence d’infrastructures organisées par l’Etat, différents camps naissent et plusieurs collectifs se constituent. Les marques de solidarité sont variées : soutien moral, distribution de vivres, hygiène, hébergement,... Les initiatives se multiplient partout où les besoins se font sentir.

Interpellé par les acteurs de terrain et la population locale engagée, le C.A.I. a organisé plusieurs séances d’information afin d’aborder plusieurs aspects liés à ces aides: 

Droits des citoyens solidaires
Quels sont mes droits en tant qu’aidant ? 
Quels sont mes droits en tant qu’hébergeur ? 
Que puis-je faire ? Quelles sont les limites ? 
La solidarité est-elle un crime ?

Droits des migrants en transit 
Quels droits ont les personnes en situation irrégulière ?

Ainsi, les citoyens peuvent envisager de manière claire l’accompagnement des migrants et mieux comprendre leurs droits ainsi que les limites de cette aide. Ils peuvent alors à leur tour transmettre des informations correctes et pertinentes aux personnes de passage concernant leurs droits et les relais existants en province de Namur.

Nous organisons, le 28 novembre prochain, une formation d'une demi-journée gratuite sur les migrants en transit > plus d'infos


Voici quelques informations relatives aux « Migrants en transit ».

Des ressources utiles :

> Lettre ouverte vers les pouvoirs publics (mai 2019)

migrantrs en transit vignette couv > Brochure informative (PDF)

freeway

 

> Vous avez encore des questions à ce sujet ?

Vous souhaitez avoir d’autres informations ?

Vous souhaitez en savoir plus sur nos formations ?

Vous souhaitez vous inscrire à notre newsletter ?

Vous souhaitez entrer en contact avec un collectif de citoyens ?

N’hésitez pas à nous contacter par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 081 71 35 14

net2work bulles et photos

Besoin d’une aide pour votre recherche d’emploi ?
Vous avez envie de vous investir dans un projet sociétal et de mettre à profit vos compétences ?

Le mentorat, une expérience humaine riche de sens !

 

Partager ses expériences
Être connecté à un réseau de mentors
Relations humaines et interculturelles

En Belgique, l’origine des personnes est un facteur qui détermine encore les inégalités sur le marché du travail. Comme nous le révèle le Monitoring socio-économique de 2017 (Marché de l’Emploi et Origine) : « Le taux d’emploi s’élevait en 2014 à 73 % pour les personnes d’origine belge contre 42,5 % pour les personnes issues d’Afrique sub-saharienne, 42,2 % pour celles provenant d’un pays européen hors UE, 44,3 % pour celles originaires du Maghreb et 46,0 % pour celles issues de pays candidats à l’UE (principalement la Turquie). » *

logo net2work carré

Le monitoring socio-économique explique aussi qu’il y existe un phénomène d’ethnostratification, qui implique que l’origine peut déterminer dans quelle niche du marché de l’emploi on se retrouve. Ainsi les personnes d’origine étrangère sont surreprésentées dans certains secteurs - notamment les moins bien payées et les plus précaires. Dans notre économie, les compétences de chacun ne sont pas exploitées de manière optimale. Les inégalités persistent même quand les personnes d’origine

 étrangère ont un niveau élevé d’éducation.

La diversité, une plus-value pour les entreprises :

Il est prouvé que les entreprises et les organisations diversifiées ont de meilleures prestations, notamment parce qu’elles sont plus représentatives de la société, plus innovantes et plus créatives. Les travailleurs de ces structures s’estiment plus satisfaits et plus efficaces. De plus, les consommateurs privilégient les entreprises qui mettent en valeur et qui représentent cette diversité. Enfin, les équipes hétérogènes permettent de toucher de nouveaux marchés internationaux et s’adaptent mieux à la flexibilité économique.

Vous avez envie de tenter l’expérience ?

Contacts

Au sein du C.A.I. : 081 73 71 76 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Facebook : Net2worknamur

WE WANT YOU !

Pour accompagner et soutenir une personne étrangère, échanger vos expériences,…

Vous êtes ouvert, vous avez du temps libre et vous aimeriez le consacrer à un projet riche de sens…

Le projet MIN (Mentorat Interculturel Namurois) vous permettra de rencontrer des personnes en recherche de réseau.

En duo avec une personne étrangère, vous partagez vos expériences professionnelles et humaines et vos compétences pour répondre à ses besoins en matière de réseau, de scolarité ou plus généralement pour échanger sur les différentes représentations que l’on peut avoir d’une même chose.

Encadrement par le C.A.I.

En duo, vous définissez le rythme de vos rencontres au C.A.I. avec un minimum d’une fois tous les 15 jours. En groupe, vous participez à des temps formatifs et d’échanges collectifs toutes les 6 semaines.

persos MINSoutien des mentors :

Accomplir des démarches diverses

Je dois aller faire une démarche mais je n’ose pas y aller seul...
Je cherche un stage...
Je cherche une offre d’emploi...

Soutien « scolaire »

Je dois préparer un examen...
Je dois lire un document que je ne comprends pas...
Je dois m’entraîner à parler en français...

Réseau

Je voudrais connaître Namur...
J’ai besoin de quelqu’un pour m’encourager...
Je cherche quelqu’un pour m’écouter...

Partager les représentations

Je pense que la sécurité sociale, ça fonctionne comme ça...
Je pense que le travail salarié indépendant, c’est...

Intéressé ?!!

Contactez Emilie Jusniaux au 081 71 35 12 ouCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

 


Haut de page